• Nox, d'Yves Grevet

    nox

    Nox tome 1, d'Yves Grevet

      Résumé officiel : Une ville enveloppée d'un brouillard opaque - la nox -, plongée dans l'obscurité. Des hommes contraints de marcher ou de pédaler sans cesse pour produire de la lumière. Une société codifiée, régentée par une milice toute puissante. Des amis d'enfance qui s'engagent dans des camps adverses. Un héros qui se bat pour épouser celle qu'il aime. Une jeune fille qui vie dans la lumière, prête à tout pour retrouver la femme qui l'a élevée. 

     L'avis d'un lecteur de Ma boite à livres donne un résumé très détaillé, direction les commentaires de cet article !

    Voilà un roman qui s'annonce particulièrement superbe, de l'auteur de la série "Méto" récompensée treize fois... A lire, donc.


  • Commentaires

    1
    Le Maître des mots
    Samedi 17 Novembre 2012 à 15:14
    Perso, je suis en train de le lire et il est super !!!
      • Juju991 Profil de Juju991
        Samedi 17 Novembre 2012 à 18:52
        Ah oui ? Je vais certainement l'avoir à Noel ! Si tu veux, je vais faire un article sur TON avis. Par exemple : Maitre des mots : J'ai beaucoup aimé ce livre..., etc... Ecris donc ton avis en développant un peu plus ! Merci d'avance (je ne sais pas si je suis très claire... ;D)
    2
    Le Maître des mots
    Dimanche 18 Novembre 2012 à 22:59

    Si si tu es très claire, JuJu 99! Ce livre donc, que je n'ai pas fini, ce passe dans une ville -la nox- divisée en deux, en haut, la ville haute, là où vit la caste des riches, en bas, la ville basse, là où demeurent les pauvres. Dans ce monde sombre, la polution est reine. La ville étant bati sur une colline et la polution se faisant plus rare avec la hauteur, l'altitude de résidence est devenu une distinction sociale importante. Il existe deux parti "politique" dominants, les coivistes (C.O.I.V., pour  Chacun Où Il Veut) qui prone le libre choix du lieux de résidence et le partage des ressources, ainsi que les caspistes (C.A.S.P., pour Chacun A Sa Place), un parti rasciste qui défend la séparation riches/pauvres. Si les caspsites sont tout puissant (controle de la Milice, une entité aussi puissante que la police et qui peut interpeler qui lui chante), les coivistes oeuvre dans l'ombre, posent des bombes et sont considéré comme des terroristes.

    Lucen, le héro qui vit dans la ville basses, à deux amis d'enfances et, chacun suivant le chemin de son père, isl se retrouve engagés dans des camps diférend. Lucen, quand à lui suis le chemin de son père et reste neutre, même si il à bien sa position.

    Ludmilla, quand à elle, est une jeune fille de la ville haute élevé par une gouvernante, Marhta, originaire de la ville basse. Lorsque Marhta disparait, ayant oficielement "posé sa démission", Ludmilla desside de réagir et de retrouvé celle qui la élevé. Pour cela, elle fait appel à un ami mistérieux de Marhta qui lui propose de se servir d'un adolescent un peu naïf de la ville basse nommé Lucen...

    C'est super bien qu'un peut lent. Le style de narration à la première personne est souvent déroutant et on ne sais pas à quoi s'attendre! je ten dirais plus quand je l'aurais fini! Voila.


     

    3
    Juju991 Profil de Juju991
    Lundi 19 Novembre 2012 à 17:40
    Salut le Maître des mots ! Merci pour ce résumé détaillé qui m'a vraiment donné envie de lire le livre... Je préciserai dans l'article que ton avis à été donné, comme ça tout le monde pourra le consuler.
    Voilà... si tu as des conseils pour améliorer mon blog, n'hésite pas, car tu es celui qui laisse le plus de commentaires et cela me fait très plaisir !!! A bientôt. :-)
    4
    Le Maître des mots
    Jeudi 22 Novembre 2012 à 00:01
    Salut salut! je viens de publier un article sur ce livre sur mon blog!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :