•    i-was-here-gayle-forman

       Titre du livre : I was here (titre en VO)

       Auteur(e) : Gayle Forman

       Edition : Simon and Schuster

       Nombre de pages : 265

       Date de parution : 2015 (la sortie française n'est pas encore prévue à ce jour)

       Résumé : Meg et Cody étaient meilleures amies pour la vie, inséparables depuis la maternelle. Mais un jour, on retrouve le corps de Meg dans un hotel : l'adolescente s'est suicidée par le poison. Détruite par le chagrin, Cody tente de surmonter sa peine tant bien que mal. Elle se rend dans l'université de Meg pour trier ses affaires, et découvre que son amie lui a caché bien des choses. A propos de ses anciennes colocataires, le genre de filles que Meg ne fréquentait pas habituellement. A propos de Ben, ce rockeur méprisant qui lui a brisé le coeur. A propos de ces dossiers cryptés que Cody trouve dans l'ordinateur de Meg. Tout ce qu'elle croyait savoir à propos de sa meilleure amie est remis en question. Que s'est-il vraiment passé les semaines précédent le suicide de Meg ?

       Commentaire : J'ai lu ce roman en VO, puisqu'il n'est pas encore sorti en France à ce jour. Lire en anglais fait du bien, vraiment, je compte lire d'autres livres en VO le plus souvent possible, et pourquoi ne pas intercaler 1 VO / 1 livre en français si je peux ! Bon, c'est vrai que les livres en version originale sont plutôt durs à trouver, mais il suffit de commander votre ouvrage dans une librairie, ou aller à Cultura par exemple (et pour les geekette, je pense que Amazon propose un large choix de livres VO, allez voir !)

    Concernant l'histoire, je me suis tout de suite imprégnée de l'ambiance et du caractère des personnages - notamment Cody. En effet, Cody est un personnage qui nous ressemble, elle est simple, elle traverse les mêmes problèmes que n'importe quelle adolescente et est à l'heure du changement, du renouveau - elle va s'affirmer au cours du récit. La façon dont elle parle de Meg, sa relation avec elle, comment elle appréhende sa mort, toutes ces choses m'ont beaucoup fait réfléchir - ça me parle tout à fait.

    Si je devais parler du thème de ce livre, je dirais "le suicide, le deuil". Mais non. C'est bien plus que ça : si Gayle Forman parle de la mort, c'est pour mieux réfléchir à la vie. Si elle parle du deuil, c'est pour mieux appréhender l'amour. C'est ce qui représente le roman. L'auteure a su manier le mystère, la romance et la tragédie, servies par une écriture à la fois simple et belle. Je suis tombée accro à son écriture, je l'ai lu très rapidement sans pouvoir m'arrêter ! C'est un livre très addictif. Je le conseille à tous, plus aux filles qu'aux garçons. Ne soyez pas rebutés par la VO, ça se lit très facilement je trouve. 

    En bref : Un livre addictif, un condensé de romance, mystère et tragédie. Parfait pour ceux qui ont aimé "Love letter to the dead" et "Nos étoiles contraires". +++


    8 commentaires
  • 18140047

       Titre du livre : Love letter to the dead

       Auteur(e) : Ava Dellaira

       Edition : Michel Lafon

       Nombre de pages : 315

       Date de parution : 2014

       Résumé : Lorsque sa prof d'anglais lui demande de faire une rédaction, Laurel se met à écrire des lettres qu'elle adresse à des célébrités disparues : Amy Winehouse, Kurt Kobain, Heath Ledger... Mot à mot, phrase par phrase, Laurel dévoile sa première année de lycée, sa relation tendue avec sa mère, ses nouveaux amis, ses premières relations amoureuses, et surtout les souvenirs qu'elle a de May, sa soeur disparue six mois plus tôt. Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est passé la nuit où May est décédée.

       Commentaire : Pour commencer, il faut avouer que la couverture est magnifique et donne envie d'ouvrir ce livre ! C'est donc ce que j'ai fait, après avoir entendu de nombreuses éloges sur l'histoire. Les gens n'avaient pas tort : ce livre est inattendu, poétique et délicieusement bien écrit. Le personnage de Laurel est travaillé en profondeur, on s'identifie totalement à elle. L'auteure a réussi son job : je suis passée de la tristesse à la joie, du rire aux larmes, en quelques pages. Une lettre d'amour à la vie, véritablement, que je recommande absolument à tous. heart

    ---------------------------

    "Plus on aime quelque chose, plus c'est dur de le perdre. Je crois que perdre quelque chose qui nous est très cher, c'est se perdre soi-même."

    "Je me suis trompé sur ce que je t'ai dit à propos de sauver les gens... Ce n'est pas vrai. Tu penses peut-être le contraire parce que tu as très envie que quelqu'un te sauve ou de sauver quelqu'un. Mais, en fait, personne d'autre que toi ne peut te sauver. Te sauver de toi-même."


    4 commentaires
  • la-face-cachee-de-margo-473411

      Titre du livre : La face cachée de Margo

      Auteur : John Green

      Edition : Gallimard

      Nombre de pages : 385

      Date de parution : 2009

      Résumé : Depuis tout petit, Quentin est amoureux de Margo Roth Spiegelman, sa mystérieuse voisine. Mais cette fille populaire ne lui adresse plus la parole depuis qu'ils ont retrouvé un corps tous les deux dans un parc, quelques années plus tôt. Quentin s'habitue peu à peu à l'éloignement de Margo, même si ses sentiments ne s'amenuisent pas. Un jour, en pleine nuit, elle s'introduit dans sa chambre et l'entraîne dans une folle aventure, le temps d'une soirée L'adrénaline de la nuit blanche s'étant dissipée, Quentin s'aperçoit que Margo ne se présente pas au lycée le lendemain - elle a vraisemblablement disparu. Il essaiera de décrypter les indices qu'elle a laissé pour lui... Mais plus il s'en approche, plus la vérité semble lui échapper. Margo veut-elle vraiment être retrouvée ?

      Commentaire : Enfinnn ! J'ai reçu ce livre à Noël et je l'ai enfin lu (j'en ai mis, du temps). Avant tout, impossible de passer à côté de l'auteur : John Green, ou celui qui arrive à nous faire plonger dans la peau de ses personnages, qui explore les sentiments humains (et notamment ceux des adolescents) avec profondeur et justesse. C'est l'un de mes auteurs préférés et, une fois encore, il ne m'a pas déçue. J'ai adoré lire ce roman, ce road-trip mystérieux où on se laisse hypnotiser par la fascination amoureuse et l'amitié qui lie les personnages. C'est un livre profond et léger à la fois, très drôle, très juste, ponctué de réflexions sur la vie, la mort, l'amour, les désillusions. Rien de "gnan-gnan", rien de superficiel, rien de lourd, c'est un livre qui fait aimer la vie, qui donne un sens à l'amitié et qui m'a donné envie de voyager. Une ode à la liberté, en quelque sorte. cheeky

    -----------------------------------------

    "Il est si difficile de partir, jusqu'à ce qu'on parte. Ensuite, c'est le truc le plus fastoche du monde."

    "Les gens sont si nombreux. On oublie souvent que le monde est si plein de gens, plein à craquer"

    "Margo a toujours aimé les mystères. Et la suite des évènements m'a fait pensé qu'elle les aimait tellement qu'elle en est devenu un."

     

      


    votre commentaire
  • anne frank

      Titre du livre : Le journal d'Anne Frank

      Auteur(e) : Anne Frank (logique, logique)

      Edition : Calmann-Levy 

      Nombre de pages : 320

      Date de parution : 1947

      Résumé : Anne Frank est une jeune fille juive de douze ans, et qui s'est réfugiée dans un appartement secret avec ses parents et des amis lors de la Seconde Guerre Mondiale. Elle raconte dans son journal intime ses journées, ses pensées sur la vie, la guerre, les gens, le monde qui l'entoure. Un témoignage bouleversant et (tristement) réel, une ode à la vie racontée par une enfant juive.

      Commentaire : Il y a quelque temps, je suis tombée sur ce livre extrêmement célèbre et j'ai fait la constatation suivante : "Mais attends, en fait je ne l'ai jamais lu !" C'est pourtant la "base" de la littérature, le journal d'Anne Frank est impossible à ignorer ; je pense qu'on devrait tous le lire, pour s'imprègner des horreurs du passé et ne pas les faire à nouveau. En bref, ce livre est très émouvant (déjà, parce qu'on connait déjà la fin avant même de le lire, et parce que Anne n'a que treize ans, quinze à la fin, donc que ça aurait pu être n'importe laquelle d'entre nous). On est plongé dans sa vie, ses pensées, les petites anecdotes qui y sont racontées sont drôles, vraies, sentimentales, et pleine d'espoir. Oui, c'est l'espoir qui prime dans ce roman, et ce jusqu'à la dernière page.  

    --------------------------------------

    "Qui nous a imposé cela ? Qui a fait de nous, les Juifs, une exception parmi tous les peuples ?"

    "Non seulement je n'ai jamais écrit, mais il me semble que plus tard, ni moi ni personne ne s'intéressera aux confidences d'une écolière de treize ans."

    "Je me sens mauvaise d'être dans un lit bien chaud alors que mes amies les plus chères ont été abattues ou se sont effondrées"

    "J'en suis arrivée à un point où cela m'est à peu près égal de mourir ou de rester en vie. Le monde continuera de tourner sans moi et, de toute façon, je ne peux rien contre les évènements actuels."


    2 commentaires
  • couv-les-geants

      Titre du livre : Les géants

      Auteur : Benoît Minville

      Edition : Sarbacane

      Nombre de pages : 286

      Date de parution : 2014

     Résumé : Sur la côte du Pays Basque vit la famille de Marius, jeune surfeur qui rêve de liberté. Sa soeur Alma, ses parents, son meilleur ami Estéban, tous se serrent les coudes dans ce décor idyllique. Jusqu'au jour où un sombre secret de famille viendra troubler le calme : l'existence cachée d'un grand-père qu'on croyait mort, célèbre bandit marseillais, la relation secrète entre Alma et Estéban, l'envie de voyager de Marius... Comment une famille réussit-elle à tenir, envers et contre tous ?

      Commentaire : Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Sarbacane de m'avoir envoyé ce livre afin que je puisse faire un article ! 

    J'ai commencé cette lecture avec certains a priori, je ne savais pas trop à quoi m'attendre, malgré les critiques élogieuses que j'avais pu lire sur internet. Mais j'ai adoré. Il s'agit un roman véritablement profond, qui explore sous toutes les facettes deux familles réunies, qui se déchirent et se réconcilient tout au long de l'histoire. Le style de l'auteur est intéressant, il met bien en avant les sentiments des personnages, leurs ressentis ; de plus le décor, basé sur la côte Basque, semble presque réel. Je vous le conseille vivement. cheeky


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique